Conseils pour les parents et responsables de jeunes migraineux

French.png

La migraine affecte environ 10 % des écoliers et leurs symptômes peuvent très différents de celles des migraines touchant les adultes.

Être sujet aux migraines peut être physiquement et émotionnellement difficile pour les jeunes enfants, ainsi que pour leurs parents.

Voici donc quelques conseils pour aider les jeunes enfants avec leurs migraines, à l’attention de leurs proches. 

  1. Soyez attentif aux signes d’une crise de migraine chez votre enfant. Ces symptômes peuvent inclure des maux de ventre, des bâillements, la fatigue, des fringales, de la confusion, le teint pâle ou des plaintes de douleurs musculaires. Parlez-lui de la migraine avec aura et demandez-lui s’il voit parfois une aura visuelle, comme des lignes brisées ou des taches. 

  2. Aidez-le à comprendre ce qu’il devrait faire lorsqu’une migraine survient :  

Lorsqu’il est à la maison 

▪ Vous prévenir (ou une autre personne s’occupant de lui) qu’il ne se sent pas bien 

▪ Arrêter ce qu’il est en train de faire et se reposer 

▪ Manger une collation

▪ Faire une sieste 

Lorsqu’il est à l’école 

▪ Avertir immédiatement le professeur et se rendre à l’infirmerie 

▪      Se reposer à l’infirmerie 

▪ Le professeur doit vous appeler ou une autre personne de confiance pour venir le chercher 

▪ Boire de l’eau et manger une collation


3. Veillez à ce que votre enfant soit toujours hydraté. La déshydratation est un déclencheur courant de migraines chez les enfants et boire au moins 1-2 litres d’eau par jour peut permettre de prévenir une migraine. 

4. Limitez le temps qu’il passe devant un écran (téléphone, télévision, tablette, ordinateur). Faire une pause après 45 minutes d’écran, afin de prévenir la fatigue oculaire qui peut potentiellement déclencher une migraine. 

5. Veillez à avertir les professeurs de votre enfant de ses migraines et indiquez-leur les médicaments qu’il prend. Vous devriez également demander à l’école de vous prévenir lorsque votre enfant souffre d’une migraine et a besoin de rentrer à la maison. 

6. Aidez votre enfant à déterminer ce qui déclenche ses migraines en notant ses crises dans un journal de migraines. Ces archives peuvent également être utiles lorsque vous emmenez votre enfant chez le médecin/neurologue. 

7. Veillez à ce que votre enfant fasse assez d’exercice physique et prenne l’air. Un mode de vie actif peut permettre de limiter les migraines et d’adopter des habitudes saines pour le futur. 

8. Limitez sa consommation d’encas et de boissons sucrés, car il s’agit souvent de déclencheurs de migraines. 

9. Le manque de sommeil peut également être un déclencheur chez les jeunes enfants. Veillez à ce que votre enfant dorme suffisamment, entre 8 et 10 heures par nuit. 

10. Les migraines peuvent également affecter la vie sociale de votre enfant. Les enfants souffrant de migraines sont souvent amenés à manquer l’école et ont des difficultés à se faire des amis, car ils se sentent différents. Aidez votre enfant à exprimer ce qu’il ressent concernant sa maladie et à l’expliquer à ses camarades d’école, en parlant avec lui. 

Healint Singapore