Préparer votre rendez-vous chez le neurologue – Tout ce que vous devez savoir

Voir un neurologue peut rendre les gens anxieux et nerveux, mais ce sentiment provient souvent d’un manque de préparation. Une fois que vous aurez rassemblé tous les documents nécessaires et que vous vous serez préparé mentalement à un rendez-vous, ce sentiment pourra s’atténuer, voire disparaître complètement. 

Une autre raison du désarroi est la classique peur de l’inconnu. Si vous ne savez pas à quoi vous attendre lors d’une visite chez votre neurologue, cela peut faire surgir une myriade de préoccupations et un niveau élevé d’anxiété. Le fait de ne pas savoir ce qui vous attend dans le bureau du médecin – quel genre de procédures, de tests ou de questions inconfortables vous seront posées – suscitera sans doute une inquiétude et rendra toute l’expérience inutilement stressante.

Nous avons conçu un guide complet qui vous sera utile la prochaine fois que vous préparerez votre rendez-vous chez le neurologue.

Première visite chez un Neurologue

Votre toute première visite chez un neurologue pourrait être la plus inconfortable pour vous, simplement parce que vous ne savez pas trop à quoi vous attendre. De plus, la première visite entraîne généralement un certain nombre de questions personnelles ou de tests et de procédures désagréables.

En vous préparant à l’avance, vous éliminez la plupart des désagréments de votre première visite chez le médecin.

Première étape: antécédents médicaux

La première étape consistera à faire en sorte que votre neurologue vous connaisse mieux. Il vous posera de nombreuses questions qui l’aideront à établir un diagnostic et un éventuel traitement. Veillez à répondre honnêtement et sans ambiguïté à toutes les questions concernant votre état. 

On vous demandera probablement de décrire votre problème actuel et ce qui vous a amené à consulter un spécialiste en neurologie. En fonction de vos symptômes, il vous posera d’autres questions comme le moment où les crises de migraine ont commencé, l’existence de facteurs exacerbants, la gravité des symptômes, etc. Le médecin tentera d’éliminer d’autres diagnostics possibles et posera des questions que vous pourriez trouver hors de propos, mais faites-lui confiance !

Vous devrez répondre à des questions concernant plus particulièrement les médicaments ou substances que vous prenez : 

  • Dose, fréquence, voie d’administration et observance de tous les médicaments
  • Drogues récréatives
  • Utilisation de substances par voie intraveineuse
  • Médicaments sans ordonnance 

Il est également important de mentionner toute allergie dont vous souffrez et vos antécédents en matière d’allegies. 

En outre, l’historique de vos maladies, l’historique familial et l’historique social (voyages, consommation d’alcool, etc.) sont des éléments essentiels de votre dossier médical. Mentionnez les lésions cérébrales, les maladies et les affections qui existent dans votre famille afin que votre médecin puisse avoir tous les éléments pour maîtriser votre problème.

Ne soyez pas honteux ni embarrassé : vous ne vous rendez pas service en cachant des choses à un professionnel de la santé. Votre médecin doit connaître tous les détails de vos antécédents médicaux afin de poser un diagnostic correct et de mettre en place un plan de traitement adapté à votre état. 

Deuxième étape: Examen Neurologique

Après cet entretien, votre médecin vous vers un examen neurologique: il va contrôler ces différents éléments:

  • État mental
  • Élocution 
  • Vision
  • Force
  • Coordination
  • Sensation
  • Réflexes

Troisième étape: tests additionels

Si cela est jugé nécessaire, votre neurologue peut demander des tests et des procédures de diagnostic neurologique supplémentaires, notamment : 

  • Tests de dépistage en laboratoire : L’analyse du sang, de l’urine et d’autres fluides corporels peut aider le médecin à comprendre et à voir ce qui se passe dans votre corps. 
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) : L’IRM dure environ 30 minutes et est réalisée dans le but de prendre des photos de l’intérieur de votre cerveau grâce à des champs magnétiques et des ondes radio. 
  • Tomographie informatisée (CT) ou tomographie axiale informatisée (CAT) : La tomographie ou la tomographie axiale informatisée fournissent des images multidimensionnelles de votre corps.
  • Electroencéphalogramme (EEG) : Au cours d’un EEG, des électrodes fixées sur votre cuir chevelu enregistrent l’activité électrique de votre cerveau. 
  • Doppler transcrânien (TCD) : Une sonde à ultrasons qui mesure le flux sanguin dans votre cerveau par le biais d’ondes sonores sera placée sur votre tête. 
  • Ponction lombaire ou rachianesthésie : cette opération consiste à prélever votre liquide céphalorachidien à l’aide d’une aiguille et à le soumettre à des tests supplémentaires pour détecter des infections, des saignements, etc. 
  • Électromyogramme (EMG) : Ce test permet de trouver la cause de la douleur, de l’engourdissement et de la faiblesse en suivant l’activité électrique de vos muscles et de vos nerfs. 

N’oubliez pas que vous n’aurez peut-être pas à subir tous ces tests lors de votre visite. Votre médecin déterminera le type d’examens dont vous avez besoin en fonction de vos symptômes. En outre, ne vous laissez pas effrayer par le nombre de tests et de procédures : la plupart d’entre eux ne sont pas douloureux, même s’ils peuvent provoquer une légère gêne comme tout autre test médical. 

Combien de temps durera le rendez-vous ?

Cela dépend de nombreux facteurs : s’agit-il de votre premier rendez-vous, devez-vous passer des tests et des examens supplémentaires ou non, etc. Le premier rendez-vous en neurologie prend généralement plus de temps car il comporte quelques étapes qui ne font pas partie des examens de suivi, comme le recueil des antécédents du patient. 

Que faut-il apporter à un rendez-vous chez le neurologue ?

Journal des symptômes

Si vous souffrez d’une maladie chronique, votre journal des symptômes est particulièrement utile. C’est l’une des mesures les plus efficaces que vous puissiez prendre pour aider votre médecin à évaluer votre état. Vous pouvez utiliser MigraineBuddy (disponible sur iOS et Android) pour suivre chaque crise de migraine. Les fonctions utiles de MigraineBuddy peuvent vous aider à mieux connaître votre état de santé et à découvrir les facteurs déclenchants de vos crises de migraine.

En notant des éléments tels que les nouveaux symptômes, les changements, la fréquence des maux de tête, leur gravité, les facteurs déclenchants, leur durée et la réponse aux médicaments, y compris les effets secondaires, vous fournirez un tableau complet à votre médecin. Il peut être moins stressant de consigner ces informations avant votre rendez-vous plutôt que dans la salle d’attente, où vous pourriez vous sentir pressé ou distrait. Plus important encore, le suivi de vos épisodes au moment où ils se produisent vous donnera un rapport plus précis que si vous essayez de vous souvenir de tous les épisodes par la suite.

Un(e) Ami(e) ou un Parent

En plus d’un journal décrivant vos symptômes, c’est aussi une bonne idée d’amener un ami ou un parent, quelqu’un qui pourra écouter attentivement votre médecin, prendre des notes et s’assurer que vous n’avez rien oublié.

Il y a de fortes chances que vous receviez beaucoup d’informations lors de votre rendez-vous, et le fait d’avoir quelqu’un à vos côtés vous soulagera d’une grande partie de la pression. Ainsi, vous pourrez vous concentrer pleinement et vous sentir plus détendu pour les tests, les procédures et autres.

Un autre avantage de la présence d’une personne lors de votre rendez-vous est qu’elle peut vous aider à établir vos antécédents. 

Les résultats de tests précédents

Si vous avez déjà subi des examens ou des procédures, il est important de les apporter à votre rendez-vous. À moins que tous vos médecins ne soient reliés par un système commun de dossiers électroniques, ils n’ont probablement pas accès aux résultats de vos tests et analyses antérieurs. N’oubliez pas d’inclure les images si vous avez fait une IRM et/ou des tests similaires. 

Liste de Médicaments

Si vous souffrez de plusieurs maladies et que vous prenez des médicaments pour les traiter, vous devez préparer une liste de tous ces médicaments pour votre rendez-vous. 

Lorsque le médecin examinera vos antécédents, il vous demandera quels types de médicaments vous utilisez. Il peut donc être utile de préparer une liste de plans de traitement au lieu d’essayer de réfléchir sur place. Sans compter que de cette façon, vous n’oublierez pas de mentionner certains médicaments, ce qui pourrait facilement arriver si vous essayez de vous en souvenir sur le moment.

Assurez-vous d’inclure tous les médicaments – sur ordonnance, en vente libre, ainsi que les vitamines ou les suppléments que vous utilisez. C’est très important, car les médicaments peuvent parfois interagir entre eux et il faut éviter tout effet secondaire dû à cette interaction. Par ailleurs, il est également judicieux de demander à votre pharmacien : il sait tout sur les interactions médicamenteuses.

Assurances et mutuelle

Une chose que beaucoup de patients négligent est l’information sur l’assurance. Lors du premier rendez-vous, renseignez-vous sur le type de documents que vous devez apporter concernant l’assurance ou la mutelle. 

En France, n’oubliez pas votre carte vitale. Au Canada, certaines cliniques de neurologie demandent à leurs patients d’apporter leur carte d’assurance ou une pièce d’identité afin de vérifier les avantages et les limites de couverture auprès de leur compagnie d’assurance, etc. Il est préférable de discuter de tous les problèmes financiers avant votre rendez-vous afin d’éviter d’encourir des frais.  

Les patients doivent également inclure des informations sur les autres prestataires de soins de santé au cas où leurs soins médicaux ne seraient pas coordonnés dans le cadre d’un seul système de soins de santé avec un accès universel à leurs dossiers médicaux. Il est conseillé à chaque patient d’apporter une liste de tous ses médecins et leurs coordonnées.

Questions à poser à votre neurologue

You want to stay on top of your condition and be prepared for what may come. When you visit your neurologist, Il est important de rester au courant de votre état de santé et d’être préparé à ce qui peut arriver. Lorsque vous consultez votre neurologue, pensez à quelques questions qui vous aideront à mieux comprendre votre état de santé. Ces questions peuvent inclure, mais ne sont pas limitées à : 

  • De quels types de tests ai-je besoin, et nécessitent-ils une préparation particulière ?
  • Quelle est la cause la plus probable de mon état ?
  • À quels effets secondaires dois-je m’attendre et que faire s’ils apparaissent ?
  • Quelles sont les meilleures options de traitement pour mon diagnostic ?
  • Qu’est-ce qui peut aider à soulager la douleur en dehors des médicaments ?
  • Quelles modifications puis-je apporter à mon mode de vie pour soulager la douleur et les autres symptômes ?
  • Quel sera l’impact de ce diagnostic sur ma vie quotidienne ?
  • Dois-je consulter d’autres médecins pour des examens de suivi ?

Il va sans dire que vous pouvez poser des questions sur toute préoccupation ou crainte que vous pourriez ressentir. Ne restez pas silencieux sur un sujet simplement parce qu’il vous semble embarrassant ou inconfortable ; votre médecin sera heureux d’en discuter avec vous et de vous fournir les informations dont vous avez besoin.

Après un rendez-vous

Avant de conclure votre rendez-vous, assurez-vous que vous avez tout compris et que vous n’avez plus de questions à poser à votre médecin. Si un nouveau médicament a été ajouté à votre plan de traitement, vous devez savoir ce qu’il fait, quand le prendre, quelle quantité prendre, quels sont les effets secondaires potentiels et ce qu’il faut faire s’ils surviennent. 

Étant donné que la plupart des patients ont une relation à long terme avec leur neurologue, il n’y a pas de mal à convenir de votre prochain rendez-vous immédiatement. Lorsque votre rendez-vous en cours est terminé, demandez un nouveau rendez-vous car les neurologues sont souvent réservés des mois à l’avance. 

Dès que vous quittez le cabinet du médecin, comparez vos notes avec la personne qui vous a accompagné(e) à votre rendez-vous. Il y a de bonnes chances que vous ayez mal compris quelque chose, et si quelque chose n’est toujours pas clair, consultez immédiatement votre médecin. 

Jenny from Migraine Buddy
Love

Vous aimerez aussi

Open
Retourner au blogue

Entrer votre numéro de mobile pour recevoir le lien de téléchargement de l’application