Migraine et le lieu de travail: Gérer les absences imprévues

Migraine et le lieu de travail: Gérer les absences imprévues

Introduction

Les crises de migraine peuvent avoir un impact important sur la productivité au travail. Gérer les absences imprévues liées aux crises de migraine peut être un défi pour les personnes qui en souffrent. Dans cet article, nous discuterons de différentes stratégies pour mieux gérer ces absences et maintenir la productivité en milieu professionnel.

Expliquer les crises de migraine à votre employeur

Il est important d’informer votre employeur sur la nature chronique des crises de migraine. Expliquez-lui que les crises de migraine sont une condition médicale sérieuse qui peut avoir un impact sur votre capacité à travailler de manière constante. Parlez des symptômes courants tels que les maux de tête pulsatoires, les nausées et la sensibilité à la lumière et au son. Expliquez également que les crises de migraine peuvent être déclenchées par des facteurs tels que le stress, les changements hormonaux, les changements dans les habitudes alimentaires, etc. Vous pouvez souligner que les crises de migraine ne peuvent pas être guéries, mais qu’elles peuvent être gérées avec un traitement adéquat.

Communiquer sur les absences imprévues

Lorsque vous devez vous absenter en raison d’une migraine, notifiez votre employeur dès que possible. Il est préférable de le faire avant le début de la journée de travail ou dès que vous savez que vous ne pourrez pas être présent. Soyez clair et concis dans votre notification, en mentionnant que vous êtes dans l’incapacité de travailler en raison d’une migraine. Vous n’avez pas besoin de fournir de détails médicaux, mais vous pouvez préciser que vous prévoyez de reprendre le travail dès que vous êtes en mesure de le faire.

Par exemple, vous pourriez envoyer un courrier électronique à votre responsable et inclure une déclaration telle que: « Cher [nom du responsable], Je voulais vous informer que je ne pourrai pas me rendre au travail aujourd’hui en raison d’une migraine sévère. J’espère être en mesure de reprendre mes fonctions demain matin. Merci de votre compréhension. »

Documenter les épisodes migraineux

La tenue d’un registre détaillé des épisodes migraineux peut être utile à la fois pour vous et votre employeur. Notez la date, l’heure et la durée de chaque épisode. Décrivez les symptômes spécifiques que vous avez ressentis et comment ils ont affecté votre capacité à travailler. Par exemple, si vous avez dû prendre des pauses fréquentes en raison de maux de tête intenses, ou si vous avez dû éviter les écrans d’ordinateur en raison de la sensibilité à la lumière, mentionnez-le dans votre registre. Vous pouvez utiliser un journal papier ou une application de suivi des crises de migraine pour faciliter la documentation.

Par exemple:

Le [date] à [heure], j’ai eu une migraine sévère qui a duré environ [durée]. J’ai ressenti des maux de tête pulsatoires intenses, accompagnés de nausées et d’une sensibilité accrue à la lumière et au son. J’ai dû prendre des pauses fréquentes pour me reposer et me soulager de la douleur.

En utilisant une application de suivi des crises de migraine, vous pouvez également créer des graphiques et des rapports pour visualiser vos épisodes migraineux et les partager avec votre employeur si nécessaire.

Demander des aménagements raisonnables

Si vous souffrez de crises de migraine fréquentes, vous pouvez discuter avec votre employeur de moyens pour minimiser les déclencheurs de crises de migraine sur votre lieu de travail. Demandez si des aménagements peuvent être faits au niveau des horaires de travail, tels que des horaires flexibles ou des heures de travail réduites les jours où vous vous sentez le plus vulnérable aux crises de migraine. Vous pouvez également demander un espace de travail calme et bien éclairé ou la possibilité de travailler à distance pendant les épisodes migraineux.

Par exemple, si vous travaillez dans un environnement bruyant, vous pouvez suggérer à votre employeur de vous fournir un casque antibruit pour vous aider à vous concentrer pendant les crises de migraine.

Gérer les tâches et les priorités de travail

Il peut être utile de prioriser vos tâches professionnelles et de vous concentrer sur les responsabilités essentielles pendant les crises de migraine. Communiquez avec vos collègues et vos supérieurs hiérarchiques pour leur faire part de votre situation et discutez des possibilités de réaffectation de certaines tâches. Demandez de l’aide si cela est nécessaire pour éviter d’ajouter du stress pendant les épisodes migraineux.

Par exemple, vous pouvez expliquer à votre responsable que pendant les crises de migraine, vous préférez vous concentrer sur des tâches moins exigeantes en termes de stress et avoir un soutien supplémentaire pour les tâches qui nécessitent une concentration intense.

Utiliser les ressources de soutien disponibles

De nombreuses entreprises offrent des programmes d’aide aux employés (PAE) ou des initiatives de bien-être qui peuvent vous aider à gérer les crises de migraine sur votre lieu de travail. Renseignez-vous sur ces ressources et profitez-en si elles sont disponibles. Vous pouvez également rechercher des groupes de soutien ou des communautés en ligne pour les personnes souffrant de crises de migraine, où vous pourrez partager vos expériences et recevoir des conseils et un soutien de personnes qui vivent des situations similaires.

Par exemple, votre employeur pourrait fournir des ressources telles que des séances de bien-être, des conférences sur la gestion du stress ou des ateliers sur la prévention des crises de migraine.

Discuter de votre plan de traitement avec votre médecin

Travaillez en étroite collaboration avec votre médecin pour développer un plan de gestion des crises de migraine efficace. Expliquez-lui en détail l’impact de vos crises de migraine sur votre travail et discutez des options de traitement qui peuvent mieux fonctionner pour vous. Soyez ouvert à essayer différentes approches de traitement pour trouver celle qui vous convient le mieux en termes d’efficacité et d’effets secondaires potentiels sur votre productivité au travail.

Par exemple, votre médecin pourrait vous recommander une combinaison de médicaments de prévention des crises de migraine et de médicaments aigus pour soulager les symptômes pendant les épisodes.

Gérer le stress et prendre soin de soi

Le stress est souvent un déclencheur majeur des crises de migraine. Identifiez les facteurs de stress qui peuvent avoir un impact sur votre travail et mettez en place des stratégies pour les gérer. Exprimez vos besoins à vos collègues et à votre employeur et demandez du soutien lorsque cela est nécessaire. N’oubliez pas de prendre soin de vous en adoptant une hygiène de vie saine, notamment en veillant à obtenir suffisamment de sommeil, en pratiquant des techniques de relaxation et en faisant de l’exercice régulièrement.

Par exemple, vous pouvez essayer des techniques de respiration profonde ou de méditation pendant les pauses pour réduire le stress pendant les journées de travail.

Conclusion

En suivant ces stratégies, vous pouvez mieux gérer les absences imprévues liées aux crises de migraine sur votre lieu de travail et maintenir votre productivité. Une communication ouverte et une compréhension mutuelle entre vous et votre employeur sont essentielles pour créer un environnement de travail favorable pour les personnes atteintes de crises de migraine.

FAQ

1. Qu’est-ce qu’une migraine?

Une migraine est un type de mal de tête intense et récurrent qui est souvent accompagné de symptômes tels que des nausées, des vomissements et une sensibilité accrue à la lumière et au son.

2. Les crises de migraine sont-elles considérées comme une invalidité?

Dans certains cas, les crises de migraine peuvent être considérées comme une invalidité en vertu des lois sur l’égalité des chances en matière d’emploi, ce qui signifie que les employeurs doivent fournir des aménagements raisonnables aux employés souffrant de crises de migraine.

3. Dois-je fournir des détails médicaux à mon employeur?

Vous n’êtes pas tenu de fournir des détails médicaux spécifiques à votre employeur concernant vos crises de migraine. Cependant, vous pouvez discuter de manière générale de votre condition et de son impact sur votre capacité à travailler.

4. Quels sont les aménagements raisonnables que je peux demander?

Les aménagements raisonnables peuvent inclure des horaires de travail flexibles, des pauses supplémentaires pendant les crises de migraine, un environnement de travail calme et bien éclairé, ainsi que la possibilité de travailler à distance pendant les épisodes aigus.

5. Existe-t-il des traitements pour les crises de migraine?

Oui, il existe plusieurs traitements disponibles pour les crises de migraine, notamment des médicaments de prévention, des médicaments aigus pour soulager les symptômes pendant les épisodes et des thérapies non médicamenteuses telles que la thérapie comportementale.

6. Comment puis-je gérer mes crises de migraine pendant les heures de travail?

Vous pouvez gérer vos crises de migraine pendant les heures de travail en adoptant des stratégies de gestion du stress, en prenant des pauses régulières, en évitant les déclencheurs connus et en utilisant des médicaments aigus si nécessaire.

7. Comment puis-je communiquer mes absences imprévues à mon employeur?

Il est préférable de communiquer vos absences imprévues à votre employeur dès que possible, en fournissant une brève explication de la migraine et en indiquant que vous prévoyez de reprendre le travail dès que vous êtes en mesure de le faire.

8. Puis-je demander à travailler à distance pendant les crises de migraine?

Oui, si votre emploi le permet, vous pouvez discuter avec votre employeur de la possibilité de travailler à distance pendant les épisodes migraineux pour minimiser l’impact sur votre productivité.

9. Existe-t-il des ressources de soutien pour les personnes atteintes de crises de migraine?

Oui, il existe des ressources de soutien telles que des groupes de soutien, des communautés en ligne et des programmes d’aide aux employés qui peuvent fournir des conseils, un soutien émotionnel et des informations sur la gestion des crises de migraine.

10. Comment puis-je réduire le stress au travail pour prévenir les crises de migraine?

Vous pouvez réduire le stress au travail en pratiquant des techniques de gestion du stress telles que la relaxation musculaire progressive, la méditation et la prise de pauses régulières pour vous reposer et vous détendre.

Jenny from Migraine Buddy
Love

Vous aimerez aussi

Open
Retourner au blogue

Entrer votre numéro de mobile pour recevoir le lien de téléchargement de l’application