Migraine et exercice : Comment l’activité physique affecte-t-elle les symptômes de la migraine ?

Migraine et exercice : Comment l'activité physique affecte-t-elle les symptômes de la migraine ?

Introduction

En tant que personne souffrant de crises de migraine, vous vous êtes sûrement déjà demandé comment l’exercice pouvait influencer vos symptômes.
Vous cherchez à comprendre le lien entre l’activité physique et les crises de migraine, et comment vous pouvez pratiquer l’exercice de manière sécuritaire pour réduire la fréquence et l’intensité de vos crises de migraine.

Les avantages de l’exercice régulier

L’exercice régulier peut avoir de nombreux avantages pour la santé, en plus de potentiellement réduire la fréquence et l’intensité des crises de migraine.

Améliore la santé globale et le bien-être

L’exercice régulier renforce le système cardiovasculaire, aide à maintenir un poids santé, améliore l’humeur et réduit le stress. Ces facteurs peuvent indirectement contribuer à la réduction des crises de migraine.

Par exemple, lorsque vous faites de l’exercice, votre cœur pompe plus efficacement le sang, ce qui améliore la circulation sanguine et l’oxygénation du cerveau. Cela peut aider à prévenir les crises de migraine causées par la vasoconstriction et améliorer la réactivité des vaisseaux sanguins.

Potentiel pour réduire la fréquence et l’intensité des crises de migraine

L’exercice libère des endorphines, les analgésiques naturels du corps, qui peuvent aider à atténuer la douleur associée aux crises de migraine. De plus, l’exercice régulier favorise de meilleurs schémas de sommeil, réduit l’anxiété et la dépression, qui sont des déclencheurs courants de crises de migraine.

Par exemple, une étude a révélé que les personnes qui pratiquaient régulièrement l’exercice aérobique d’intensité modérée pendant 12 semaines ont connu une réduction significative de la fréquence, de l’intensité et de la durée de leurs crises de migraine.

Le lien entre l’exercice et les crises de migraine

Il existe un lien complexe entre l’exercice et les crises de migraine. Parfois, l’exercice peut déclencher une migraine, tandis que dans d’autres cas, il peut agir comme un moyen préventif pour réduire les crises de migraine. Voici ce que vous devez savoir:

Exercice en tant que déclencheur

Certaines activités physiques vigoureuses qui augmentent le rythme cardiaque peuvent déclencher des crises de migraine. De plus, la déshydratation due à la transpiration et les variations de la tension artérielle pendant l’exercice peuvent également déclencher des crises de migraine.

Par exemple, certaines personnes peuvent éprouver des crises de migraine après une séance intensive de course à pied ou une séance d’entraînement en intervalles à haute intensité. Il est important de noter tout lien entre l’exercice spécifique et les crises de migraine dans votre journal de crises de migraine pour mieux comprendre vos déclencheurs individuels.

Exercice en tant que mesure préventive

Un programme d’exercice régulier et cohérent peut réduire l’impact du stress sur votre corps, aider à maintenir un poids santé et améliorer la circulation sanguine et le flux d’oxygène vers le cerveau. Cela peut, à son tour, aider à réduire la fréquence et l’intensité des crises de migraine.

Par exemple, si vous êtes sujet aux crises de migraine liées au stress, l’ajout d’une session d’exercice régulière à votre routine peut vous aider à mieux gérer votre stress quotidien, ce qui réduit les risques de déclenchement de crises de migraine.

Trouver le bon équilibre et éviter les déclencheurs

Pour pouvoir profiter des bienfaits de l’exercice tout en évitant les déclencheurs de crises de migraine, il est important de prendre certaines mesures de précaution:

Identifier vos déclencheurs personnels

Gardez un journal de crises de migraine pour suivre vos symptômes et repérer d’éventuelles corrélations entre l’exercice et vos crises de migraine. Consultez ensuite votre professionnel de la santé pour établir les déclencheurs spécifiques à votre situation.

Par exemple, vous pouvez constater que certaines activités spécifiques, comme les séances de musculation intenses ou les sports de contact, déclenchent fréquemment une migraine. En évitant ces activités ou en les modifiant, vous pouvez réduire l’incidence des crises de migraine.

Modifier vos routines d’exercice

Commencez par des activités à faible impact et augmentez progressivement l’intensité et la durée de l’exercice. Évitez de faire de l’exercice pendant les périodes de forte chaleur ou de conditions météorologiques extrêmes.

Par exemple, si vous souffrez d’une migraine induite par la chaleur, préférez faire de l’exercice à l’intérieur dans des environnements frais ou choisissez des activités aquatiques qui permettent de réguler la température corporelle.

Boire suffisamment d’eau

Il est important de rester hydraté pendant l’exercice en buvant de l’eau avant, pendant et après vos séances. Évitez la consommation de caféine et d’alcool, car ils peuvent contribuer à la déshydratation.

S’échauffer et se détendre

Effectuez des étirements doux avant et après l’exercice pour prévenir les tensions musculaires et réduire le risque de déclencher une migraine.

Stratégies pour pratiquer l’exercice avec des crises de migraine

Voici quelques stratégies pour adapter l’exercice à vos besoins individuels et pratiquer en toute sécurité malgré vos crises de migraine:

Choisir des activités adaptées

Optez pour des activités que vous appréciez et qui sont gérables pour vous. Des options à faible impact comme la natation ou le yoga peuvent être particulièrement bénéfiques. Veillez à éviter les activités qui exacerbent vos symptômes de migraine.

Établir une routine

La régularité est essentielle pour profiter des bienfaits de l’exercice. Augmentez progressivement la fréquence et la durée de l’exercice, en visant au moins 150 minutes d’exercice d’intensité modérée par semaine.

Écouter son corps

Prenez des pauses lorsque cela est nécessaire pendant vos séances d’exercice et ne vous forcez pas à traverser la douleur ou l’inconfort.

Demander l’aide de professionnels

Consultez un physiothérapeute ou un coach connaissant bien les crises de migraine pour obtenir des recommandations d’exercices personnalisées qui vous aideront à gérer vos crises de migraine efficacement.

Conclusion

L’exercice physique peut avoir des effets à la fois positifs et négatifs sur les crises de migraine. Il est essentiel de trouver le bon équilibre et de bien écouter votre corps. Établissez une routine d’exercice adaptée à vos besoins et déclencheurs personnels, et consultez des professionnels de la santé pour obtenir des conseils personnalisés sur la pratique de l’exercice avec des crises de migraine. Souvenez-vous que la clé est de pratiquer l’exercice de manière régulière et adaptée à votre condition.

Jenny from Migraine Buddy
Love

Vous aimerez aussi

Open
Retourner au blogue

Entrer votre numéro de mobile pour recevoir le lien de téléchargement de l’application