Devrais-je me rendre aux urgences pour une crise de migraine ou attendre ?

Quand faut-il envisager de se rendre aux urgences

Si vous ressentez les symptômes suivants, il peut être approprié de considérer une consultation médicale immédiate :

  • Douleur extrême ou intensité de la migraine :
    • Douleur insupportable qui ne disparaît pas avec les médicaments en vente libre
    • Douleur insupportable qui interfère avec les activités quotidiennes
    • Sensation de pulsations ou de battements sévères dans la tête
  • Présence de symptômes neurologiques :
    • Troubles visuels tels que des taches aveugles ou des flashs lumineux
    • Engourdissement ou faiblesse du visage ou des membres
    • Difficulté à parler ou à comprendre le langage
    • Confusion ou désorientation
    • Perte de conscience
  • Durée et fréquence de la migraine :
    • Migraine qui dure plus longtemps que d’habitude ou aura prolongée
    • Plusieurs crises de migraine au cours d’une courte période de temps
  • Échecs dans la gestion de la migraine à domicile :
    • Aucun soulagement avec les médicaments habituels contre la migraine
    • Impossibilité de prendre des médicaments par voie orale en raison de nausées ou vomissements sévères

Par exemple, si vous ressentez une migraine insupportable qui ne répond pas aux analgésiques en vente libre et qui a un impact significatif sur vos activités quotidiennes, il est recommandé de consulter un médecin immédiatement. De même, si vous ressentez des troubles visuels, de la confusion ou une perte de connaissance accompagnant la migraine, ces symptômes justifient une visite aux urgences.

Quand il peut être approprié d’attendre

Dans certains cas, il peut être approprié d’attendre et de gérer votre migraine à domicile. Prenez en compte les facteurs suivants :

  • Connaissance du schéma de la migraine :
    • Expériences passées de crises de migraine similaires qui se sont résolues d’elles-mêmes
    • Avoir un plan de gestion des maux de tête bien établi
  • Niveaux de douleur légers à modérés :
    • Douleur tolérable qui n’impacte pas significativement le fonctionnement quotidien
    • Soulagement efficace avec des analgésiques en vente libre
  • Absence de symptômes alarmants :
    • Aucun symptôme neurologique supplémentaire
    • Aucun changement préoccupant dans les symptômes ou les schémas

Par exemple, si vous avez déjà connu des crises de migraine similaires dans le passé et qu’elles se sont résolues sans complications graves, et si vous avez un plan de gestion des maux de tête bien établi qui a déjà apporté un soulagement, il peut être approprié d’attendre et de gérer la migraine actuelle à domicile. De même, si vous avez une douleur légère à modérée qui peut être contrôlée avec des analgésiques en vente libre et qu’il n’y a pas de symptômes neurologiques supplémentaires ou de changements préoccupants dans vos symptômes ou vos schémas, il peut être sûr d’attendre.

Facteurs à prendre en compte avant de prendre une décision

Avant de décider de vous rendre aux urgences ou d’attendre, prenez en compte les facteurs suivants :

  • Antécédents médicaux individuels et facteurs de risque :
    • Présence d’autres problèmes médicaux sous-jacents ou de complications
    • Antécédents de crises de migraine sévères ou de complications liées à la migraine
  • Disponibilité d’autres options de soins de santé :
    • Accès à un médecin traitant ou à un spécialiste de la migraine
    • Possibilité de prendre rendez-vous rapidement
  • Confort personnel et niveau d’anxiété :
    • Niveau de confort à attendre par rapport à chercher une aide médicale immédiate
    • Capacité à gérer l’anxiété et le stress associés à la migraine

Lorsque vous envisagez de vous rendre aux urgences ou d’attendre, tenez compte de votre histoire médicale individuelle et de tout facteur de risque que vous pourriez avoir. Si vous avez d’autres problèmes de santé sous-jacents ou des antécédents de crises de migraine sévères ou de complications liées à la migraine, il peut être plus prudent de consulter un médecin immédiatement. De plus, tenez compte de la disponibilité d’autres options de soins de santé. Si vous avez accès à un médecin traitant ou à un spécialiste de la migraine et que vous pouvez prendre rendez-vous rapidement, attendre peut être une option viable. Enfin, évaluez votre confort personnel et votre niveau d’anxiété. Si attendre que la migraine passe à la maison entraîne un stress et une anxiété excessifs, consulter un médecin peut offrir une tranquillité d’esprit.

Processus de prise de décision

Pour prendre une décision éclairée, suivez ces étapes :

  1. Évaluez la gravité et la fréquence de la migraine.
  2. Évaluez la présence de symptômes neurologiques et d’autres signes alarmants.
  3. Prenez en compte votre histoire médicale individuelle et les facteurs de risque.
  4. Déterminez la disponibilité et l’accessibilité d’autres options de soins de santé.
  5. Évaluez votre confort personnel et votre niveau d’anxiété.
  6. Pesez les avantages et les risques de vous rendre aux urgences par rapport à l’attente.

En évaluant systématiquement la gravité et la fréquence de la migraine, en évaluant la présence de symptômes neurologiques, en tenant compte de votre histoire médicale et de vos facteurs de risque, en déterminant la disponibilité d’autres options de soins de santé, en évaluant votre confort personnel et votre niveau d’anxiété, et en pesant les avantages et les risques potentiels, vous pouvez prendre une décision qui convient le mieux à votre situation individuelle.

Demander un avis médical en cas de doute

Si vous n’êtes pas sûr de vous rendre aux urgences ou d’attendre, il est recommandé de demander un avis médical. Consultez un professionnel de la santé qui peut fournir des recommandations personnalisées en fonction de votre situation spécifique. Assurez-vous de fournir des informations détaillées sur vos symptômes de migraine et tout facteur préoccupant.

Questions fréquemment posées

  1. La migraine peut-elle mettre votre vie en danger ?
    La migraine elle-même n’est pas mortelle. Cependant, certaines complications liées à la migraine, telles que le status migrainosus (une migraine prolongée et sévère) ou un accident vasculaire cérébral migrainique, peuvent être graves et nécessitent une attention médicale immédiate.
  2. Que puis-je faire pour gérer ma migraine à la maison ?
    La gestion de la migraine à la maison peut impliquer du repos dans une pièce sombre et calme, l’application d’un compresses froides ou chaudes sur la tête ou le cou, la pratique de techniques de relaxation ou d’exercices de respiration profonde, le maintien d’une hydratation adéquate et l’évitement des déclencheurs.
  3. Quand dois-je contacter mon prestataire de soins de santé au sujet de ma migraine ?
    Vous devez contacter votre prestataire de soins de santé si votre migraine a un impact significatif sur votre vie quotidienne, devient plus fréquente ou plus sévère, ne répond pas aux médicaments en vente libre, ou si vous éprouvez de nouveaux symptômes ou des symptômes préoccupants.
  4. Existe-t-il des mesures préventives que je peux prendre pour réduire la fréquence des crises de migraine ?
    Oui, il existe plusieurs mesures préventives que vous pouvez prendre pour réduire la fréquence des crises de migraine. Celles-ci peuvent inclure l’identification et l’évitement des déclencheurs, le maintien d’un horaire de sommeil régulier, la pratique de techniques de gestion du stress, une hydratation adéquate et une alimentation saine.
  5. Quels sont les déclencheurs courants des crises de migraine ?
    Les déclencheurs courants des crises de migraine comprennent certains aliments ou boissons (comme le fromage, le chocolat, le vin ou la caféine), les changements hormonaux, le stress, le manque de sommeil, la déshydratation, les lumières vives, les odeurs fortes et les changements de temps.
  6. Comment puis-je suivre mes crises de migraine ?
    Vous pouvez suivre vos crises de migraine en tenant un journal de crises de migraine ou en utilisant une application de suivi des crises de migraine. Ces outils vous permettent d’enregistrer la date et l’heure de chaque migraine, de noter la durée et la gravité de la douleur, de suivre les déclencheurs ou les schémas, et de surveiller l’efficacité des traitements.
  7. Dois-je m’inquiéter si j’ai des troubles de la vision pendant une migraine ?
    Les troubles de la vision pendant une migraine, appelés aura, sont généralement sans danger. Cependant, si vous ressentez de nouveaux symptômes d’aura ou des symptômes préoccupants, il est important de consulter votre prestataire de soins de santé pour exclure toute condition sous-jacente.
  8. Le stress peut-il déclencher une migraine ?
    Oui, le stress est un déclencheur courant des crises de migraine. La gestion du stress par des techniques d’exercices de relaxation, de pleine conscience et de réduction du stress peut aider à réduire la fréquence des crises de migraine.
  9. Est-il normal de ressentir des nausées ou des vomissements pendant une migraine ?
    Oui, les nausées et les vomissements sont des symptômes courants de la migraine pour de nombreuses personnes. Ces symptômes peuvent être graves et peuvent rendre difficile la prise de médicaments par voie orale, ce qui est l’un des facteurs à prendre en compte lors de la décision de se rendre aux urgences ou d’attendre.
  10. Quelles sont les traitements alternatifs pour la migraine ?
    Les traitements alternatifs pour la migraine peuvent inclure l’acupuncture, la biofeedback, la thérapie cognitivo-comportementale, les compléments alimentaires à base de plantes et certaines modifications du mode de vie. Il est conseillé de consulter un professionnel de la santé ou un spécialiste de la migraine pour discuter des avantages et des risques potentiels des traitements alternatifs.

 

Jenny from Migraine Buddy
Love

Vous aimerez aussi

Open
Retourner au blogue

Entrer votre numéro de mobile pour recevoir le lien de téléchargement de l’application