Comprendre les symptômes et les déclencheurs de la migraine silencieuse

comprendre-les-symptomes-et-les-declencheurs-de-la-migraine-silencieuse

Comprendre les symptômes et les déclencheurs de la migraine silencieuse

Qu’est-ce que la migraine silencieuse ?

La migraine silencieuse, également connue sous le nom de migraine acéphalgique, est un type de migraine qui ne provoque pas de maux de tête. Au lieu de cela, elle provoque d’autres symptômes qui peuvent être tout aussi pénibles. Ces symptômes peuvent inclure des troubles visuels, des changements sensoriels et des difficultés d’élocution. Comme le décrit succinctement le Dr Jennifer Robblee, la migraine silencieuse est en fait une « migraine avec aura sans céphalée »

L’un des symptômes les plus courants de la migraine silencieuse est l’aura migraineuse. L’aura migraineuse est une perturbation temporaire de la vision qui peut se traduire par des points lumineux, des lignes en zigzag ou des taches aveugles. Elle peut durer jusqu’à une heure et est généralement suivie d’autres symptômes.

Les autres symptômes de la migraine silencieuse peuvent être des nausées, des vomissements, des vertiges et de la fatigue. Certaines personnes éprouvent également des difficultés à parler ou de la confusion, ce qui peut être effrayant.

Symptômes courants de la migraine silencieuse

La migraine silencieuse peut présenter divers symptômes, mais les plus courants sont les suivants :

Les troubles visuels sont des symptômes courants de la migraine silencieuse. Il peut s’agir de points lumineux ou d’éclairs, de lignes en zigzag ou de taches aveugles, d’une vision en tunnel ou d’une vision double.

Les changements sensoriels comprennent des picotements ou des engourdissements au niveau du visage ou des membres, une altération de l’odorat ou du goût, une sensation de pression dans la tête ou les oreilles.

La difficulté à parler est un symptôme potentiel de migraine silencieuse. Ce symptôme peut être effrayant, mais il disparaît généralement de lui-même en quelques heures.

Déclencheurs silencieux de la migraine

Stress et anxiété

Le stress et l’anxiété sont des déclencheurs courants de la migraine silencieuse. Si vous constatez que la migraine silencieuse survient souvent en période de stress et d’anxiété, il peut être utile de trouver des moyens de gérer votre niveau de stress et d’anxiété.

Changements hormonaux

Les changements hormonaux pendant les règles peuvent déclencher une migraine silencieuse chez certaines personnes. Suivre son cycle menstruel et éviter les déclencheurs pendant cette période peut aider à réduire le risque de migraine silencieuse.

Certains aliments déclencheurs

Certaines personnes trouvent que certains aliments peuvent déclencher la migraine. Les coupables les plus courants sont la caféine, l’alcool et les aliments contenant des nitrates ou du glutamate monosodique. Si vous pensez qu’un certain aliment déclenche votre migraine, essayez de l’éliminer de votre régime alimentaire et voyez si vos symptômes s’améliorent.

Diagnostic de la migraine silencieuse

Si vous ressentez les symptômes d’une migraine silencieuse, il est important de consulter votre médecin pour une évaluation. Il procédera probablement à un examen physique et vous interrogera sur vos symptômes et vos antécédents médicaux.

Dans certains cas, il peut demander des examens d’imagerie, comme une IRM ou une tomodensitométrie, afin d’éliminer d’autres causes possibles de vos symptômes.

Traitement de la migraine silencieuse

La migraine silencieuse ne se guérit pas, mais il existe plusieurs options de traitement qui peuvent aider à gérer les symptômes de la migraine silencieuse. Il s’agit notamment des traitements suivants

Les médicaments

Plusieurs types de médicaments peuvent être utilisés pour traiter la migraine silencieuse :

les triptans, qui sont utilisés pour soulager la douleur et d’autres symptômes

Les médicaments anti-nauséeux, qui peuvent aider à réduire les nausées et les vomissements.

Les médicaments préventifs, qui sont pris quotidiennement pour réduire la fréquence et la gravité de la migraine.

Modifications du mode de vie

Certains changements dans le mode de vie peuvent également contribuer à réduire le risque de migraine silencieuse. Voici quelques-uns des changements que vous pouvez envisager

Faire de l’exercice régulièrement

Adopter un régime alimentaire sain et équilibré

dormir suffisamment

Éviter les facteurs déclenchants, tels que le stress et certains aliments

Thérapies alternatives

Certaines personnes trouvent que les thérapies alternatives, telles que l’acupuncture ou le biofeedback, peuvent aider à réduire les symptômes de la migraine. Demandez à votre médecin si ces thérapies peuvent vous convenir.

Stratégies d’adaptation à la migraine silencieuse

Vivre avec une migraine silencieuse peut être difficile, mais il existe plusieurs stratégies d’adaptation qui peuvent vous aider. Ces stratégies sont les suivantes

Tenir un journal de la migraine

Tenir un journal de la migraine comme Migraine Buddy peut vous aider à identifier vos déclencheurs et vos schémas. Notez le moment où vous avez la migraine, les symptômes que vous ressentez et les déclencheurs potentiels.

Pratiquez des techniques de relaxation

Les techniques de relaxation, telles que la respiration profonde et la méditation, peuvent contribuer à réduire votre niveau de stress et à prévenir la migraine.

Trouver du soutien

Parler à d’autres personnes souffrant de migraine peut s’avérer utile. Rejoignez un groupe de soutien ou parlez à des amis et à des membres de votre famille qui comprennent ce que vous vivez.

Migraine silencieuse et migraine ordinaire : Quelle est la différence ?

La migraine silencieuse et la migraine ordinaire peuvent être difficiles à distinguer, mais il existe des différences essentielles. La principale différence est que la migraine silencieuse ne provoque pas de maux de tête, alors que la migraine ordinaire en provoque.

Voici quelques autres différences :

Les crises de migraine silencieuses sont plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes, alors que les crises de migraine régulières sont aussi fréquentes chez les deux sexes.

La migraine silencieuse peut être plus difficile à diagnostiquer, car il n’y a pas de maux de tête comme symptôme.

Questions fréquemment posées sur la migraine silencieuse

Peut-on prévenir la migraine silencieuse ?

Bien qu’il n’y ait pas de moyen garanti de prévenir la migraine, certains changements dans le mode de vie, comme faire de l’exercice régulièrement et éviter les déclencheurs, peuvent aider à réduire le risque de souffrir d’une migraine silencieuse.

La migraine silencieuse est-elle dangereuse ?

La migraine silencieuse n’est généralement pas dangereuse, mais elle peut être effrayante et débilitante. Si vous ressentez les symptômes d’une migraine silencieuse, il est important de consulter votre médecin pour une évaluation.

La migraine silencieuse peut-elle être traitée ?

Oui, il existe plusieurs options de traitement qui peuvent aider à gérer les symptômes de la migraine, notamment les médicaments, les changements de mode de vie et les thérapies alternatives.

Vivre avec une migraine silencieuse

Vivre avec une migraine silencieuse peut être difficile, mais il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour gérer vos symptômes. Si vous ressentez les symptômes d’une migraine silencieuse, il est important de consulter votre médecin pour une évaluation et pour explorer vos options de traitement.

N’oubliez pas de tenir un journal des crises de migraine, de pratiquer des techniques de relaxation et de trouver du soutien lorsque vous en avez besoin. Avec des soins et une prise en charge appropriés, vous pouvez apprendre à bien vivre avec une migraine silencieuse.

Jenny from Migraine Buddy
Love

Vous aimerez aussi

Open
Retourner au blogue

Entrer votre numéro de mobile pour recevoir le lien de téléchargement de l’application